[Rp collectif] Hystérie colorée

Aller en bas

[Rp collectif] Hystérie colorée

Message  PnJ le Sam 27 Juin - 22:17

La soirée tombait à peine, voilà qu'une petite dizaine de personnes était plantée là... Silencieuse elle ne montrait pas sa volonté ni même ses intentions cependant on sentait sans mal l'impatience de voir beaucoup d'autres rebelles arriver... Quelques badauds étaient incrédules devant ce rassemblement, quelques dealers se joignaient à cet ensemble hétérogène...

Bientôt la fête commencerait, quand la première goutte de couleur se répandra sur cette infinie monochromie urbaine.

PnJ

Messages : 5
Date d'inscription : 27/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp collectif] Hystérie colorée

Message  Lieutenant PE le Mar 30 Juin - 12:13

Le rassemblement était plus grand que prévus, et tous n’étaient pas encore là. Caché au milieu de la foule de badauds et de civils, vêtu d’un vêtement passe partout et faisant profil bas, le Lieutenant PE observait la scène. Personne autour de lui ne semblait le remarquer, malgré son évidente appartenance à la police. Son arrivé avait été discrète, sa présence presque imperceptible, mais malgré tout, il ne se cachait pas sérieusement.
A dire vrai, il n’était pas sur cette affaire de son plein grés.

Quelques heures plus tôt, son chef l’avait tancé devant ses collègues, notamment parce qu’il n’avait aucun communicateur sur lui, et qu’il avait donc été impossible de le joindre avant qu’il ne retourne au commissariat. Lui, porter un communicateur ? N’importe qui d’un peu malin pouvait, via un ordinateur, se connecter au portable et s’en servir comme d’un mouchard. L’éteindre lui avait répondu un collègue naïf, ignorant qu’on pouvait aussi les allumer à distance. Après tout, s’il était vraiment éteint ce communicateur, comment pouvait il se mettre en marche par la pression d’un bouton à moins d’être…. Déjà en marche mais en état de veille ? Enlever la batterie ? Qui ne savait pas que des batteries émanaient un champ magnétique parfaitement détectable au moindre senseur, même artisanale.
Avoir son communicateur sur soi était comme s’habillé de guirlande de noël multicolore à la fête annuelle de la police. Mais cela lui avait quand même value une énième punition.
La police avait découvert qu’un rassemblement allait bientôt avoir lieu, ce que le Lieutenant savait depuis un bout de temps déjà puisqu’il avait lui même mit la main sur le papier indiquant l’heure et la date du rendez-vous, ainsi que son but. Il avait été chargé, non pas de faire partit de la brigade répressive, mais de noter et de ficher l’identité de chaque manifestant, afin de les classer dans le dossier de la police.

Cela n’intéressait pas PE, qui de toute façon avait des fiches sur la quasi totalité des personnes déjà présentes, et aussi des personnes qui l’entourait. Ces dossiers étaient personnelles cependant, donc la police, sur qui il avait également des fiches, n’en avait pas connaissance.
Ayant évité le regard de faux badauds, mais vrais rebelles camouflé dans la foule pour repérer des gens comme lui, le Lieutenant prit quelques notes en patientant.
Il n’espérait rien de ce rassemblement provocateur, si ce n’est qu’un véritable coup de filet, ainsi que probablement une bataille rangé allait arrivé. Avec un peu de chance, ou plutôt de malchance, des mafieux pointeraient le bout de leur nez afin de protéger leur louveteaux, mais il était plus probable qu’ils profiteraient du rassemblement des forces de police pour effectuer quelques attentats ailleurs.
Cela l’ennuyait profondément, mais c’était ça aussi son métier.
Laisser les méchants filer.

Une agitation soudaine pris le petit groupe de rebelle. Aucun policier à l’horizon, aucune brigade d’interventions. Soit c’était l’heure, soit quelqu'un de spécial venait d’arriver.
Peut être les deux
avatar
Lieutenant PE
Grain de sable dans les rouages
Grain de sable dans les rouages

Messages : 28
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 30
Couleur favorite : Bleu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp collectif] Hystérie colorée

Message  Nehalem G5 Ecdysis le Mar 7 Juil - 21:42

Wah que de monde en si peu de temps. Enjoué son processeur calculait dans tout les sens, ça en faisait du nouvel ami à se faire tout ça ! Pis les styles, géniaux certains, c'était classe tout ça !
Pas mal de conversations et d'avantages de gens seuls, l'androïde se demandait s'il lui était possible de se greffer à un groupe et profiter de la soirée pour sortir un gros tag qu'il préparait depuis bien longtemps dans son disque dur.
Excité il balançait ses bras dans tout les sens dans l'espoir de trouver quelqu'un de gentil qui serait aussi amusé que lui, ou au pire il pouvait toujours trouver un gens et le suivre pour tagger en silence.
Regardant à droite puis à gauche il ne savait où émettre de la probabilités alors il se contentait de fixer son regard sur les gens qui attiraient le plus son attention...
Et voilà qu'il tombe sur un policier. Un peu surprit il n'approcha pas, il n'était pas vraiment fou au point d'aller vendre sa carcasse trouée de virus à un représentant de l'ordre qu'il ne respectait que quand ça l'arrangeait :

-Pupa ! Break up !

Sa voix un peu rouillée par l'effet métallique résonnait à peine dans le brouaha général cependant ça ne le dérangeait absolument pas. Son sac sur l'épaule il faisait résonner ses bombes pleines de peintures espérant pouvoir les vider avec son plus bel ouvrage et personnel en plus ! Une occasion de montrer ce qu'il valait réellement le petit G5 lancé à plein régime et accompagné par un virus très conscient pour le coup !
Impatient il finissait par faire quelques sauts sur lui même attendant d'attirer l'attention d'autres curieux en fredonnant des airs que lui seul semblait connaître vu le peu de réactions.
Puis, finalement, il se décida à sortir ses affaires qu'il éparpilla par terre dessinant à la craie d'abord puis colorant à la peinture le sol de la place.
Couvert par le monde personne, extérieur à la manifestation, ne pouvait le voir et il le savait d'où son geste assez troublant de tagger à même le sol et avant l'heure de l'amusement général.
Sourire vissé aux lèvres on pouvait le confondre à un gamin imatûre qui cachait ses imposants dreads sous une large capuche noire cernée de blanc. Hochant de la tête à mesure de son travail il entâmait la fin de son tag qui laissait apparaître une lubie bien à lui, acidulé, pop, coloré et provocateur entre les cultures représenté.
Du rose violacé dans un coin représentant des rayons d'un soleil déclinant, du noir qui venait contraster les rayons et tâcher de façon volontaire les rayons violacés sombre vers le centre... Des lapins crétins qui sautaient partout devant ce coucher de soleil et une armée de fleur smileys qui souriaient en tout sens à qui posaient leurs regards sur eux.
Achevé, le tag laissait quelques traces de peinture fraîche sur les bords, pourtant satisfait du résultat l'androïde se releva et ria doucement comme un gamin devant un dessin animé qu'il peut adorer.
Rangeant ses affaires il laissa le soin à son processeur de calculer la meilleur cachette dans la foule pour ne pas se faire pincer, trouvant le lieu idéal il se planta derrière un groupe de longs manteaux noirs et épais.
Faisant corps et tournant le dos à son cadeau coloré il attendait à nouveau le départ du marathon chromatique.
avatar
Nehalem G5 Ecdysis
Ami à usage unique
Ami à usage unique

Messages : 17
Date d'inscription : 01/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp collectif] Hystérie colorée

Message  Jian Hui le Lun 13 Juil - 20:29

Jian avait trouvé dans son sac un bout de papier l’invitant à cette « fête colorée ». Il avait longuement hésité avant de venir. Et s’il s’agissait d’un canular ? s’était-il dit, ou quand bien même c’était vrai, sans doute les forces de l’ordre en serait avertie. Jian n’avait cessé de tourner et retourner cette question dans tout les sens « Y aller ou pas ? ». Et s’il venait à se faire prendre ? Mais… Ca devait être magnifique à voir, une fête colorée…

Finalement, il avait décidé d’accepter d’y aller mais sans se mêler à la foule, préférant observer tout cela de loin dans un petit coin sombre et discret. De là où il était, il pouvait voir le rassemblement qui n’était pas des moindres. Et cela emplit son cœur d’une joie contenue. Il était fier de voir que tant de monde avait répondu à cet appel qui l’avait lui-même amené ici. Il se demanda si Celeb’ serait de la partie. Il n’avait pas oublié les dessins qu’il lui avait promis, d’ailleurs, il en avait plein son sac, des dessins colorés. Peut-être que s’il en avait le courage, il les lâcherait et laisserait le vent les emporter sans prendre la peine de les déchirer. Peut-être ceux-ci atterriraient entre les mains d’autres rebelles et les ferait esquisser un sourire. Peut-être… En tout cas, cela lui ferait plaisir de voir ses dessins produire un tel effet.

Adossé au mur, le garçon attendait avec une impatience contenue le moment de voir les murs se couvrir de mille couleurs ! Il songea également à sa mère et baissa la tête en y pensant. S’il se faisait attrapé et considérer comme un rebelle, il risquait d’avoir des ennuis et causerait du tracas à sa pauvre mère qui à cette heure-ci ne se doutait probablement de rien et récupérait ses heures de ses heures de sommeil avant de retourner travailler le lendemain.
Du coup, il se demanda s’il avait réellement bien fait de venir puis il songea à son père, se demandant s’il avait déjà participé à ce genre d’évènements. Sa mère lui parlait si peu de lui… Et les souvenirs qu’il gardait de son père restaient assez vagues.


*Moui sans doute* se dit-il finalement.

Comment aurait-il pu en être autrement de la part d’un rebelle tel que lui ? Contrairement à son fils, celui-ci ne cessait d’exposer ses œuvres colorées et c’est ce qui avait fini par le tuer. Parmi ses personnes rassemblées, il devait certainement y avoir d’autres artistes comme lui et peut-être même des personnes qui l’avaient connu.
L’adolescent soupira, ses mains étaient moites, la peur et une fière joie se mélangeaient, offrant une étrange sensation. Il releva un peu la tête et rehaussa un peu son chapeau assorti à ses vêtements monochromes. Le regard fixé sur la foule. Il espérait que tout ceci ne terminerait pas mal…
avatar
Jian Hui
Rebelle armé de rêves et de crayons de couleurs
Rebelle armé de rêves et de crayons de couleurs

Messages : 41
Date d'inscription : 05/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://raizenworld.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp collectif] Hystérie colorée

Message  Liù Yiping le Lun 13 Juil - 21:06

Ouaah ! C’est qu’il y’en avait du monde ! Hè oui, Liù avait réussit à s’enfuir discrètement de chez lui rien que pour assister à cette fête colorée qui avait lieu à la place ! Evidemment, nombreux auraient dit que ce n’était pas là la place d’un enfant de son âge, qu’à cette heure, il aurait dû être au lit depuis longtemps mais ce n’est pas ce qu’il faut attendre de la part de Liù ! D’ailleurs, comment aurait-il pu fermer l’œil de la nuit en sachant qu’une manif’ de rebelles avait lieu ce même soir ?! En tant que rebelle, il s’y devait d’y assister, ça allait de soit ! Et puis, peut-être qu’il pourrait vendre de la poudre à quelques intéresser comme ça, ça lui ferait d’une pierre deux coups !

*Héhé, c’est une idée génialement génialissime ! Normal, de la part d’un génie !* se disait fièrement le gamin en se lançant intérieurement des fleurs.

Le hic, c’est qu’il y’avait quasi que des grands et que bah les grands justement ils font pas attention aux plus petits et qu’ils se croient vraiment tout seul ! Du coup, Liù n’étant pas du genre à aimer se casser la tête en criant « Pardon ! Excusez-moi » à tue-tête pour passer, il préféra marcher sur les pieds lorsqu’il ne parvenait pas à se frayer un passage. Et toc ! S’ils étaient pas contents, ils n’auraient qu’à aller se faire voir ailleurs ! C’était sûrement pas ces grands abrutis qui allaient l’impressionner, oh que non ! Il en avait vu d’autre le gamin !

En parlant d’impressionner tiens ! En voilà un qui avait l’air intéressant ! Il avait sortit son matos et s’était mis à dessiner par terre ! Liù l’avait observer faire tout du long ! Il avait beau aimer les couleurs et tagger, il devait admettre qu’il était archi-nul en dessin ! Et ce que le gars venait de faire bah c’en était un super de dessin justement ! Quand il eut fini, il rangea son matériel et alla se mettre ailleurs. Le petit garçon se fraya un passage parmi la foule pour le rejoindre et tira sur le vêtement du drôle de type pour attirer son attention. Un large sourire fendit le visage de l’enfant qui adressa la parole au gars :


« Hè ! J’ai vu le dessin que tu viens de faire ! Il est trop classe ! Tu saurais en faire d’autres ? »

Le petit jubilais à l’idée de revoir l’inconnu esquisser un autre dessin aussi plein de vie et de couleurs ! D’ailleurs, comment s’appelait-il ? Ce serait beaucoup mieux de pouvoir mettre un nom sur le visage de l’auteur de ce que Liù considérait comme d’ores et déjà comme une merveille !

« Au fait, tu t’appelles comment ? Moi, c’est Liù ! »

Il s’était dit que son interlocuteur serait peut-être plus enclin à se présenter si lui-même disait son nom. En tout cas, il n’avait pas intérêt à l’envoyer balader sous prétexte qu’il était un gamin, sinon il en aurait des nouvelles du gamin !
avatar
Liù Yiping
Petit rebelle enquiquineur
Petit rebelle enquiquineur

Messages : 214
Date d'inscription : 24/05/2009
Couleur favorite : Rouge, Violet

Voir le profil de l'utilisateur http://raizenworld.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp collectif] Hystérie colorée

Message  Requiem le Mar 14 Juil - 16:32

Poussant la porte de sa chambre, Requiem regarda dans le couloir de la grande maison des Jones. M. devait encore être à l’un de ses repas de travail. Ce qui expliquer peut-être ce silence dans la maison. Fermant la porte de sa chambre, la jeune fille descendit le grand escalier sur la pointe des pieds. Si elle n’avait pas de question de la part de sa mère ce soir se serrait un miracle ! Arrivait à la dernière marche elle alla vers la grande porte d’entrée de leur demeure et posa la main sur la poignet tout en regardent dans son dos. Ouvrant la porte elle la ferma dans son dos et courut le long du mur. Allant sous sa fenêtre elle fouilla dans le buisson et en tira son sac de toile qu’elle avait jeter juste avant de quitté sa chambre. L’ouvrant elle pris sa casquette qu’elle mis sur sa tête et partie en courant vers le portail.
Ce soir allait être une nuit inoubliable pour les rebelles et avec un peu de chance le lendemain matin au levé du soleil il y aurait de la couleur dans la ville.
Courant tout le long du chemin Requiem ne s’arrêta pas. Bien trop speed de voir tout cela, bien trop excité pour s’arrêté, bien trop heureuse de pouvoir vivre sa ! Le rendez vous était donné à la place prés de la mairie ou tout était bien propre comme pour montré que la ville était magnifique. A cette pensé Jones eu un rire narquois tout en continuent sa route. Dans son sac le bruit des bombes de couleurs se faisait entendre mais elle s’en fichait un peu.
Dérapant au détour d’une maison, Requiem sauta sur une caisse et prit son impulsion pour passé au-dessus d’un mur. Ce n’était pas réglementaire mais au moins elle gagné du temps ! Fouillant dans son sac elle pris deux bombes de couleur entre ses mains, fis sauter les bouchons et appuya sur le détenteur tout en laissant sur les murs des traîné de couleur. Sourient, elle continua sa route vers le rendez-vous.

S’arrêtant non loin de la place, elle rabattis sa capuche sur sa casquette et rangea ses bombes de couleurs dans son sac. Tirent une cigarette roulée de sa pochette avant elle l’alluma avant de se mêlé aux autres. Ils n’étaient pas encore nombreux mais rien que ses gens là devant elle, lui montré qu’ils étaient beaucoup plus nombreux qu’elle ne le pensait. Tirent un peu sa capuche sur ses yeux elle se balada entres les rebelles. Certains parlaient à voix basse, d’autre dessiné sur le sol.
avatar
Requiem
Étudiante
Étudiante

Messages : 93
Date d'inscription : 24/05/2009
Age : 28
Couleur favorite : Rouge

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp collectif] Hystérie colorée

Message  Nehalem G5 Ecdysis le Mer 15 Juil - 23:19

Mains dans les poches derrière une bonne troupe de badauds encombrants il attendait bêtement l'heure de la promenade. La tête en l'air, vide également, il avait mit en veille son disque-dur pour économiser au maximum ses fichiers encore chauds de la petite folie au sol. D'apparence détendue il restait tout de même vigilant, avec l'autre flic dans les parages on était jamais assez prudent, surtout quand on était bon pour la casse.
Sifflotant légèrement il s'hasardait à quelques pas en avant histoire de se détacher de la foule et se rapprocher un peu plus d'un éventuel leader de peuple. Silencieux à présent il essayait de se trouver une mélodie à se mettre en tête pour la chanter à tue-tête histoire de se faire voir sans être forcément reconnu comme celui qui venait de tager le sol cependant...
Une main lourde le tirait vers le sol, surprit son disque dur se relança surprenant en même temps son processeur qui projetant une série de calcul que le pauvre androïde ne décrypta pas assez rapidement. Son regard se posa sur un petit gamin agrippé à sa veste. Large sourire vissé sur ses lèvres le jeune homme lâcha le vêtement avant de lancer d'un air impressionné son admiration et sa petite demande d'une voix adorable et angélique.
A cette expression l'androïde restait assez perplex, son processeur était resté bloqué sur le calcul d'une fuite en grandes pompes mais de se retrouver face à un enfant l'avait complètement planté dans les choux du voisin. Restant silencieux il relançait un autre programme pour gérer les lags présents, une main tendue au dessus de la tête du jeune gamin puis d'un geste tendre tapota la chevelure à peine visible dans l'obscurité s'avançant.
Timide le lag s'en allait progressivement laissant à présent libre voie à son processeur qui se répéta la question du gamin... :

-Ouais j'peux en refaire d'autres j'en ai plein en mémoire !

Forcément dans sa tête et son dictionnaire on avait pas l'habitude de parler à des humains, de réaliser qu'être un androïde n'était pas "si" bien que ça. Que dire tout haut qu'on avait une conscience était bien. Ca mis à part il n'y avait pas la moindre notation d'appréhension tant dans ses calculs que dans ses réponses ce qui était naturel dans sa nature imprimée.
Quelques secondes plus tard, le processeur ne calculait plus, autant dire que c'était le calme plat et tant mieux pour se laisser aller à délirer avec un nouvel ami ! Baissant enfin sa main il se rapprocha écoutant ce que son nouveau copain allait lui dire, curieux il écoutait enregistrant la moindre information chopant au passage le nom de Liù...
Seule réaction du visage artificiel, un sourire et des yeux clos minant l'expression des personnages de mangas qu'il avait pu attraper au coin d'une flaque. Admirable de tant de liberté l'androïde relança les calculs pour répondre à son tour, préparant aussi une esquisse dans une partie des ressources de sa mémoire vive.
Sortant à nouveau sa craie il se baissa et posa son genou à terre, rapidement les choses s'enchaînaient et dans ce balai de mouvements on pouvait discerner une partie de sa vie qu'il racontait à voix haute et d'un air enjoué et musical :

-Moi c't'Ecdysis mais appel moi Ed', c'est plus simple. Mes anciens maîtres m'appelaient comme ça alors qu'ils savaient prononcer mon nom en entier. D'ailleurs je me demandais... [...]

Sa vie s'étalait et il restait d'un stoïque aux réactions des gens autour de lui. Son processeur était focalisé sur ses mains et ses paroles le reste ne comptait pas. Après tout il jugeait que s'il y avait un pépin Liù le préviendrait.
Les couleurs ne tardaient pas, dans le même temps l'androïde leva la tête et d'une voix un peu résonante et plate il lança fort et clairement :

-Tu veux bien devenir mon ami ?
avatar
Nehalem G5 Ecdysis
Ami à usage unique
Ami à usage unique

Messages : 17
Date d'inscription : 01/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp collectif] Hystérie colorée

Message  Liù Yiping le Jeu 16 Juil - 23:06

Le gars mit un moment avant de répondre, il le fixa d’abord d’un air que Liù considéra d’un peu “bébête“ et lui tapota gentiment la tête. Raah mais qu’est-ce qu’ils avaient tous les grands à tapoter la tête des plus petits ou à leur pincer les joues en disant « Qu’il est trognon ce petit bout d’chou ! », d’ailleurs ça c’était le pire, y’a pas à dire ! Le gosse passa sa main sur sa tête et remis bien son bonnet qui avait la particularité de cacher ses cheveux en bataille. C’est que c’était barbant de se coiffer alors le mieux c’était de mettre un couvre-chef non ?

Lorsqu’il lui répondit enfin le garçon compris qu’il s’était adressé à un androïde ! Bah mince alors ! S’il n’y avait eu sa voix un peu enraillée, il ne l’aurait pas deviné ! Enfin en même temps il faisait relativement sombre et il n’avait fait que le repérer mais n’avait pas bien observé. Et puis les androïdes ressemblaient de plus en plus a des humains c’en était déstabilisant ! Mais une question se posait : Un androïde pouvait être rebelle ?
C’était bizarre quand même ! Liù n’avait jamais entendu parler d’androïde de ce type ! Mais soit ! A présent il savait qu’il en existait au moins un ! D’ailleurs, il lui répondit favorablement car il lui apprit qu’il pouvait effectivement en faire d’autres ! Ce dont Liù se réjouissait déjà à l’avance !

L’androïde lui apprit qu’il s’appelait Ecdy… Bref un truc imprononçable selon Liù, heureusement, celui-ci ajouta qu’il pouvait l’appeler Ed. Ed… C’était court et facile à retenir ! Tant mieux car le petit n’aimait pas les noms trop longs.
Le garçon le regardait dessiner tout en l’écoutant d’une oreille distraite lui raconter sa vie, d’ailleurs, il constata que ce qu’il couchait à la craie sur le sol en était une petite partie.


*Quand même ! Il dessine vachement bien ! Moi j’suis même pas cap’ de faire ça alors que lui qui n’est qu’une machine…*

Le petit en était là de ses pensées lorsque Ed releva la tête et lui posa une question qui étonna le petit garçon :

« Tu veux bien devenir mon ami ? »

Un robot rebelle qui voulait devenir son ami ? Liù allait de surprise en surprise avec ce coco là ! Décidément, cela chamboulait vraiment toute l’image qu’il avait de ces engins. Engins ? Mais pouvait-on appeler engins une créature qui avait des sentiments ? Oui mais il ne s’agissait que d’une simulation, ce n’était pas de vrais sentiments et il restait une machine, non ? Sauf que Liù, lui ne songea pas à tout cela, au fond, il restait encore un enfant, alors il lui répondit en haussant les épaules, un petit sourire aux lèvres:

« Ouais si tu veux ! »

Ce serait son premier ami robot ! Trop la classe ! Quand il raconterait ça à ses copains personne ne le croirait ! Liù observait le dessin lorsque quelque chose le distraie, il commençait à y’avoir de l’agitation ! Il regarda alentour et repéra un homme en uniforme :

« Les flics ! » s’exclama-t-il. « Vite ! Reste pas là ! » dit-il en tirant sur le bras de son nouvel ami pour qu’il se dépêche.
avatar
Liù Yiping
Petit rebelle enquiquineur
Petit rebelle enquiquineur

Messages : 214
Date d'inscription : 24/05/2009
Couleur favorite : Rouge, Violet

Voir le profil de l'utilisateur http://raizenworld.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp collectif] Hystérie colorée

Message  Elvanthyel Herhlen le Mer 22 Juil - 18:00

Ne s'agissant peut-être pas d'une coïncidence comme l'ont pouvait s'en imaginer régulièrement on pouvait apercevoir, entouré de bons leurres, un jeune homme à l'aspect vide et perdu. Peut-être trop calme par rapport à l'agitation du moment si la logique faisait loi.
Quelques regards de part et d'autres de la foule, des yeux d'aspect sombre et bien trop agressifs pour être ceux d'un rebelle. Bien trop sûr de lui et dangereux en apparence pour être de la police. Tout le monde devait savoir que c'était un mafieux, tout le monde ici devait le deviner cependant pas celui que l'on s'imaginait.
Trop petit, peut-être trop trapu au niveau des épaules, son visage qui n'apparaissait que trop laissait à la limite deviner qu'il le cachait mais par quelques mouvements on remarquait un faciès très typé et carré de prime abord.
Les mains dans les poches, suspicieux il furetait de l'œil un peu partout espérant apercevoir la raison de sa venue.

De l'autre côté de la place on voyait des rebelles s'agiter en regardant faire un inconscient de première catégorie, des tags au sol, des sifflements d'admiration et énormément de bruit pour pas grand chose au final. C'était ce qui caractérisait les rebelles qui aimaient s'attirer les foules et les vrais rebelles qui restaient totalement froid face à ces déballages de talents se laissait entrapercevoir entre deux chuchotements un peu plus loin.
Dans cette partie de la masse humaine on voyait d'avantage de manteaux noirs et de gens cachés, discrets. Tant à cause de leurs rangs ou de leurs identités que par leurs passes-temps. Certains étaient des fils à papa de hautes entreprises, d'autres des jeunes filles échappées de chez-elles pour se mêler à une foule qu'elles s'imaginent être libre.
Énormément de ces gens là défendaient leurs idéaux mais ne pouvaient le montrer clairement contrairement aux gens sans attaches sociales.
Au coin d'un groupe difforme, des visages tournés vers le trouble fait et ses guignols suivant, on devinait un homme très discret comme la majorité de son groupe. Son regard faisant face à la place il observait les gens et laissait ses lèvres se mouvoir pour prononcer leurs noms, leurs statuts sociaux et surtout leurs places au sein des rebelles. Des mafieux se mélangeaient pour vendre dopes et couleurs, ceux-là aussi étaient nommés quand cela était possible.
Trop de noms et de visages qui risquaient de reconnaître le trentenaire, trop qui risqueraient de prendre peur et de lancer trop vite la meute vers son exécution. Calme il croisait ses bras sur sa poitrine et d'un vague soupir il se retourna quand il senti l'odeur du tabac s'arracher de celle de la place inondée d'odeurs diverses.
Quelques pas en arrière, instinctivement il aurait posé sa main gauche sur son arme mais ce soir il ne devrait pas précipiter les choses comme ces jours passés.
Il savait très bien ce qu'il avait à faire, quand il se retourna pour voir d'où venait le fumet de tabac il avait déjà accepté et scellé le sort de celui qu'il verrait. D'un regard à vous glacer les sangs il chercha des yeux la personne qui fumait ici avant de trouver, éloignée de la foule, une jeune femme qui camouflait son visage.
Une autre de plus... Une femme ? Peut-être plus jeune, adolescente vue sa tenue assez relâchée et ses formes dissimulées sous ses vêtements lourds.
Assuré il passa outre le petit muret humain pour se rapprocher de la jeune demoiselle qu'il devinait rebelle vu ce qu'elle venait de ranger dans sa sacoche. Cela serait encore plus facile que prévu d'envoyer toute cette troupe à l'abattoir.

Arrivant aux côtés de cette personne il leva son visage... Une bourge hein. Cette nouvelle information ravissait l'Allemand, deviner qu'elle était bourge était simple, elle essayait de se mêler rapidement aux gens alors qu'elle venait à peine d'arriver. Cacher son visage révélait une chose qu'elle voulait alors cacher aux autres, sa famille ou des proches ne devaient pas être au courant et se fondre dans la masse facilitait encore plus les choses.
Il la suivait doucement dans la foule poussant du coude sans heurter le côté paisible chez les badauds agglutinés. Quand elle se stoppa il arriva à sa hauteur passant sa main sur l'épaule de la jeune femme et profita du geste pour regarder droit vers la place l'heure de la promenade avant l'exécution.
De sa grande taille il n'avait pas de mal à voir et n'attirait pas plus l'attention que ça par rapport à l'autre espèce de mafieux qui s'amusait à se prendre pour un caïd.

_________________
Nos larmes n'effacent pas nos péchés...
Im regen von sauregurkenzeit

Where have I seen your face before ?
avatar
Elvanthyel Herhlen
Marionnettiste de Demathiae
Marionnettiste de Demathiae

Messages : 349
Date d'inscription : 30/03/2009
Age : 34
Couleur favorite : Blanc

Voir le profil de l'utilisateur http://existence.zikle.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp collectif] Hystérie colorée

Message  Celebriän le Dim 2 Aoû - 16:05

Fichue constitution de merde... On n'a pas idée de ne pas supporter la douleur à ce point... si? Enfin, c'était les idées qui passaient par la tête du brun qui sortait de sa chambre d'hôpital sur la pointe des pieds. Non il ne devait pas quitter sa chambre, en même temps ce n'était pas la première fois qu'il le faisait mais là c'était un peu différent tout de même... Depuis la dernière fois, des policiers étaient venus le voir, ses parents aussi, à chacun il avait sorti une jolie petite histoire qui lui vaudrait de ne plus pouvoir sortir sans un de ces bracelet de localisation... merci papa...
Avec ce joyeux bracelet, certes discret mais quand même, ses parents pourraient savoir où il se trouvait exactement. Le point intéressant était que ce n'était pas non plus un traceur de prisonnier, et que donc, avec l'aide d'un simple tourne vis (ou quelque chose faisant office) il pouvait s'en délester. Ce qu'il avait fait. Pourquoi? Pour une pure folie.
Depuis qu'il était arrivé là et qu'il s'était réveillé de son opération il se sentait mal. Et ça n'avait rien à voir avec la douleur lancinante qu'il ressentait, non c'était autre chose. Rien de physique, quelque chose de mental. Un manque profond de couleur et de liberté. Rester enfermé entre quatre murs entièrement blancs, habillé en blanc, dans des draps blancs,... et tout un tas d'autres choses dénuées de couleur... Ca le rendait malade, même une nuance de gris aurait put tout changer, mais non... tout était atrocement blanc. Alors il fallait qu'il sorte, qu'il respire... il suffoquait dans cet univers...
Peut-être cette sensation était-elle due au fait qu'il avait dut abandonner toutes ses affaires dans un coin perdu au fin fond des taudis... Savoir qu'il avait perdu tant de choses... C'était assez désagréable, quand bien même il en trouverait d'autres plus tard...
Peu importe, pour le moment la seule chose importante était de sortir de cette prison blanche. Prison... c'était peut-être un mot un peu fort, mais dans son esprit ça n'était rien de moins. Et ce soir... ce soir était un grand soir qu'il ne pouvait se permettre de manquer, quand bien même il avait mal...Ce genre d'événement ne se produisait pas tous les jours... il se devait d'y assister, ne serait-ce que quelques minutes...
Il sortit alors de sa chambre après avoir mis les vêtements que ses parents lui avaient amené de chez lui. C'était pratique. Il emprunta uniquement les escaliers, les ascenseurs étant plus rapides, plus pratiques, ils seraient utilisés par le personnel de l'hôpital. Les escaliers en revanche l'étaient beaucoup moins. Ainsi il put sortir sans trouver personne sur sa route. La nuit était belle... elle sentait bon... Et Celeb souriait à ça. Mais rapidement il se ressaisit et se dirigea, au plus vite que sa douleur le permettait, vers la place et le palais Norodom.

En arrivant il vit d'abord : beaucoup de monde. Ensuite, des couleurs... dans les vêtements, les cheveux, les tatouages, le sol, pas encore trop sur les murs mais ça... ça viendrait plus tard. Sa vision était exagérée... oui sans aucun doute. Mais savoir que sur cette place seraient bientôt réunis un nombre important de rebelles avides de couleur avait de quoi lui tourner un peu la tête...
Il s'exhorta au calme, ce n'était pas le moment de délirer... Il lui fallait trouver du matériel, ne serait-ce qu'un peu...
Alors il ne fit que longer les murs au début. N'aimant pas trop la foule ou les rassemblements en général, ça l'arrangeait un peu. Il n'alla pas se mêler aux autres, ni voir ce qui se dessinait sur le sol... Tient d'ailleurs il y avait une boule de nerf juste à côté... Liù. Il l'avait déjà vu le p'tit... C'était à prévoir qu'il serait là. Il était du genre à se jeter dans tout ce qui pouvait le sortir de l'ordinaire et de la monotonie.

Longeant les murs il regarda plus loin et vit quelqu'un... lui aussi il l'avait déjà vu. L'artiste... Jian... Il sourit et tranquillement marcha jusqu'à lui. Plus il s'approchait et plus le brun se disait que les émotions qui se succédaient sur le jeune visage étaient contradictoires. Il l'avait vu sourire, être impatient, baisser la tête d'un air contrit, la relever avec un air un peu inquiet et pourtant ce n'était pas ce qu'il semblait quand on regardait sa position en général. Il avait l'air à la fois impatient et réticent.
Finalement Celeb' arriva à sa hauteur, doucement, sans faire trop de bruit... en même temps avec les bruit alentour ce n'était pas difficile. Il s'adossa à côté de Jian, tranquillement, comme si c'était naturel.


-C'est illégal d'être là ce soir vous savez...? Important, mais illégal...

A quelques mots près c'était ce qu'il lui avait déjà dit la première fois qu'il l'avait rencontré alors qu'il dessinait sur la fontaine de la place de la Liberté. Excepté le fait que ce soir sa voix était plus basse que la dernière fois et qu'il arborait un sourire le regard fixé sur les autres devant lui, au centre de la place, qui attendaient un signe ou un signal pour commencer à libérer leurs couleurs.

_________________
What do yoi live for?
What do you expect to find...?
avatar
Celebriän
Bombiste à ses heures perdues
Bombiste à ses heures perdues

Messages : 533
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 28
Couleur favorite : noir, rouge, vert, blac, bleu glace... je pense que c'est tout

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp collectif] Hystérie colorée

Message  Joshua Williams le Mer 5 Aoû - 21:10

Trop de pression, beaucoup trop. Son père l'avait informé au sujet d'un rassemblement et Joshua avait l'ordre d'espionner. Pour cette occasion, Joshua s'était habillé avec une chemise bleue turquoise, ainsi qu'un pantalon qui arborait un bleu plus sombre mais qui était en harmonie parfaite avec son corps. Au niveau de son visage, il n'y avait pas de réelles modifications à entreprendre, le blond de ses cheveux et le bleu de ses yeux avaient déjà effectué le travail, un avantage. Bref, maintenant il fallait trouver le chemin jusqu'à la fontaine, pas facile dans le noir, surtout que c'était bien mal fréquenté dans ces heures là. Joshua marchait lentement, histoire de ne pas être trop en avance, enfin de toute façon il n'avait que ça à faire ce soir là. Son travail était déjà fait, et il s'ennuyait. C'est au bout d'une vingtaine de minutes, qu'il parvint finalement à apercevoir la Place.. Au loin, il voyait déjà différentes couleurs, du bleu, du rouge du vert... Tout était mélangé, tout semblait si... beau au milieu de ces couleurs monotones que sont le noir et le blanc. Une inspiration et il était prêt à entrer dans le monde des rebelles. Il avait toutefois revêtu un long manteau noir histoire de ne pas se faire attraper sur le chemin, même si de visage, il ressemblait de plus en plus à son père.

Un peu de courage ! Joshua prit une canette de soda dans sa main droite afin de ressembler aux adolescents rebelles.. Enfin ! La place de la liberté... Tellement de personnes qu'il ne connaissait pas. Un policier ? Mais que faisait-il ici ? Ce n'est pas à lui de les dénoncer.. Quoique ça l'arrangerait bien finalement ! Joshua aperçut aussi deux ou trois gamins qui semblaient se réjouir de cette soirée.. L'enfance, une belle époque, où l'insouciance est reine. Plus il avançait, moins il était à l'aise, mais il fallait quand même exprimait un sourire, une preuve de confiance en soi, pour les embobiner. Une fois le travail en marche, il appellerait la police et tout sera réglé, une bonne fois pour toute comme d'habitude. Il repérait aussi quelques personnes plus discrètes, sûrement des mafieux ou des criminels.. qui sait ? Après tout ici on n'est jamais à l'abri de quoi ou qui que ce soit. Intérieurement, Joshua paniquait, il ne voulait pas risquer de se dévoiler, ni de se faire embobiner. La sérénité était la clef. Il se mêla à la foule des rebelles, attendant le moment propice, restant un peu à l'écart quand même. Tout à coup, au loin, il aperçut un jeune homme... Celebrian.. Que faisait-il ici ?.. Joshua essayait de se cacher pour ne pas que Celeb' ne le remarque mais il était trop reconnaissable de part sa chevelure blonde très saillante. Il se contentait de rester immobile, espérant ne pas se faire remarquer, même si on voyait très bien par ses vêtements qu'il était d'une haute classe sociale. Dans sa poche, il gardait son téléphone portable, en cas d'urgence et pour faire son devoir.


"J'espère que je ne m'en servirai pas.."
avatar
Joshua Williams
Ange de la Trahison
Ange de la Trahison

Messages : 128
Date d'inscription : 16/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp collectif] Hystérie colorée

Message  Jian Hui le Jeu 6 Aoû - 15:22

Jian observait toujours la foule qui se faisait de plus en plus dense. N’y avait-il là que des rebelles ? Non, il devait y avoir des mafieux et sans doute des espions, ce n’était pas possible autrement. Du moins c’est ce que se disait l’adolescent avant de sursauter en entendant une voix s’élever tout près de lui. La phrase prononcée et la voix du jeune homme à qui elle appartenait n’avaient rien d’inconnu pour lui. Jian tourna la tête et sourit à son interlocuteur.

« Injustement illégal, oui… » Répondit-il comme lors de leur première rencontre, à un mot près du moins.

Il laissa s’installer un court silence uniquement perturbé par le brouhaha de la foule avant de prendre la parole :


« J’ai hésité avant de venir. Parce que j’avais peur. Encore maintenant d’ailleurs, j’ai peur de ce qu’il peut arriver si ça se passe mal. Mais… finalement je me suis dit que si je n’y allais pas, je le regretterais peut-être pendant longtemps… »

Le garçon fixait le sol un sourire mélancolique accroché à ses lèvres puis il releva lentement la tête et reporta une fois de plus son attention sur la foule en effervescence. Qu’est-ce qu’il enviait leur fougue et leur insouciance, lui qui s’efforçait de rester circonspect tout en essayant d’assouvir ses désirs de rébellion comme il le pouvait, en essayant de rester raisonnable.

« Au fait ! J’ai des dessins pour vous. Mais je ne sais pas trop si c’est vraiment le bon moment pour vous les donner maintenant… » déclara-t-il en se frottant nerveusement la nuque, un petit sourire gêné au bord des lèvres.

Oui, les dessins étaient précieusement rangés dans son sac, coincés entre deux morceaux de carton qu’il avait relié à l’aide d’une ficelle afin d’éviter de les froisser. Jian avait préféré utilisé ceci plutôt que de dépenser ses économies à pour acheter une farde à rabats. D’ailleurs quel intérêt de dépenser de l’argent quand il y’avait d’autres moyens plus économique et tout aussi pratique ?
Jian était un jeune garçon bricoleur, il aimait réaliser un peu de tout à l’aide d’objets récupérés. Autrefois, c’était son père qui lui apprenait à se fabriquer des jouets en récupérant un peu de tout. Parfois, quand il avait le temps et qu’il n’avait pas spécialement envie de dessiner, le garçon fabriquait des petits objets qu’il revendait parfois à des prix dérisoires.
avatar
Jian Hui
Rebelle armé de rêves et de crayons de couleurs
Rebelle armé de rêves et de crayons de couleurs

Messages : 41
Date d'inscription : 05/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://raizenworld.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp collectif] Hystérie colorée

Message  Celebriän le Jeu 6 Aoû - 23:05

Voir le jeune homme sursauter avait fait sourire le brun. Juste l'idée du jeu sans doute. Ca devait être ça. Leur début de discussion avait quelque chose de déjà vu qui le fit sourire. Au moins il s'en souvenait c'était un bon début.
Il le laissa parler tranquillement, sa voix presque couverte par la rumeur qui enflait sur la place. La peur? C'était normal, tous ceux qui étaient là avaient eu peur un moment où un autre, ceux qui n'étaient plkus dans cet état étaient simplement euphoriques à l'idée de ce qui allait se passer. Ils faisaient abstraction du danger... et c'est sans nul doute ce qui les perdrait. Quelqu'un qui ne craint rien n'a pas de réflexe de survie. Si jamais les autorités venaient à débarquer un force ici... ceux qui avaient peur et restaient sur leurs gardes partiraient les premiers laissant les autres à leur sort sans nul doute... La loi, non pas du plus fort, mais du plus rapide. Ccelui qui réagirait le plus promptement... C'était dommage, mais c'était la seule solution qui s'offraient à eux... Fuir ou être emprisonné, tués au pire des cas...
Ce n'était pas pour autant qu'il fallait rester guindé. C'était une nuit de joie comme il ne leur en avait jamais été offerte depuisl eur naissance, il fallait un minimum en profiter, sinon ça ne valait pas le coup d'être venu.

Jian parla à nouveau... Les dessins, oui les dessins... Celeb' ne les avait pas oubliés mais pour le moment...


-Je serais ravi de les voir... cependant je crains de ne pouvoir les prendre avec moi j'ai eu... quelques problèmes avec un mafieux qui me valent un petit séjour à l'hôpital. Et comme vous le savez sans doute ce n'est pas un lieu très recommandé pour avoir de la couleur. De plus j'ai dut... me défaire de mes affaires, et il se passera certainement un temps avant que je ne récupère un sac et ne puisse revenir dans les taudis. Mais montrez, ça me ferais vraiment plaisir de les voir. Et à certains autres aussi, si cela ne vous fait rien de les montrer.

En disant ces quelques mots il capta du coin d'un regard une couleur qu'il avait déjà vu quelque part. Du blond, une couleur de cheveux assez rare finalement à Demathiae. Il ne connaissait que deux personnes à arborer cela. Gabriel et Joshua... et à ce qu'il voyait c'était bien le plus jeune de ces deux là.
Qu'est-ce qu'il faisait là...? deux solutions, soit il avait rejoint les rebelles... soit il était là sur ordre de son père. Quoi qu'il en soit sa présence était étrange ici. de plus sa façon de tenter de se dissimuler de ne pas bouger, de rester un peu à l'écart... de ne pas être comme les autres finalement, était suspecte dans un sens. Oui il y avait beaucoup de monde qui restait en retrait, c'était normal, la foule ne plait pas à tout le monde. Mais ils étaient au moins par deux, chacun à une connaissence avec qui il parle... Lui était seul. et ce n'était pas forcément arrangeant, qu'il soit définitivement rebelle ou non d'ailleurs...
Gardant les yeux fixés sur le blond, essayant de capter son regard, il parla de nouveau à l'intention de Jian.


-Cela vous dirait que je vous présente quelqu'un qui, sans doute, apprécierait aussi vos dessins? Ainsi vous pourriez les montrer à plus d'une personne. Un artiste gagne à se faire connaître, surtout lorsqu'il a votre talent.

Il avait fini de parler en regardant à nouveau son interlocuteur. Ce serait bien dans l'absolu qu'il accepte. S'il ne le faisait pas tant pis, les moyens seraient nombreux se soir pour aller voir le blond. Mais un peu de couleur dans la vie de ce jeune homme, surtout cette nuit, ne lui ferait pas de mal. Peut-être oublierait-il son père, quelques heures seulement... Car quoi qu'il soit devenu depuis leur dernière entrevue il était certain que cet homme restait très influent sur son fils... C'était jsute logique.

_________________
What do yoi live for?
What do you expect to find...?
avatar
Celebriän
Bombiste à ses heures perdues
Bombiste à ses heures perdues

Messages : 533
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 28
Couleur favorite : noir, rouge, vert, blac, bleu glace... je pense que c'est tout

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp collectif] Hystérie colorée

Message  Jian Hui le Dim 8 Nov - 13:15

Oh ! Alors comme ça il avait eu des soucis avec un mafieux ? L’inquiétude pouvait se lire sur le visage de Jian qui comme toute personne sensée savait qu’il valait mieux éviter de se frotter aux mafieux. Le jeune homme se demanda dans quelles circonstances Celeb’ avait-il eu à faire une personne de la mafia. Evidemment, il garda ses interrogations pour lui car Celebrian n’était pas pour lui un ami proche et parce qu’il ne voulait pas paraître impoli à poser des questions qui ne le regardaient sans doute pas.

Quoiqu’il en soit, Celeb’ disait qu’il souhaitait néanmoins voir les dessins du jeune artiste. Jian acquiesça et sorti les morceaux de cartons entre lesquels étaient rangés les dessins. Il y’en avait un petit tas. Beaucoup d’essais. Il s’était amusé à les réaliser mais il n’était pas convaincu d’être parvenu au résultat qu’il recherchait : représenter la couleur en soi. En fait, ils étaient très beaux et pleins de couleurs, pourtant Jian était persuadé qu’il manquait quelque chose à ses œuvres mais il ne parvenait pas à savoir quoi. Si seulement il pouvait arriver à mettre le doigt dessus, il pourrait alors remédier à cela et faire mieux encore que ce qu’il faisait déjà ! Mais ce n’était pas aussi simple…

L’adolescent hésita un peu lorsque le jeune homme lui proposa de lui présenter quelqu’un qui sans doute apprécierait aussi ses dessins. Il rougit même lorsque celui-ci le complimenta en parlant de son talent.


« Je… Je n’ai pas vraiment de talent. Disons que je me débrouille, juste. » répondit-il timidement.

Celeb’ lui assurait qu’il avait à gagner en se faisant connaître, Jian, lui, craignait justement que ce ne fut l’inverse. N’était-ce pas plutôt l’inverse ? Ne risquait-il pas d’y perdre à se faire connaître ? Après tout, c’était ce qui était arrivé à son père… Mais Celeb’ n’aurait pas pris la peine de le lui proposer s’il y’avait eu un risque quelconque, non ? Jian n’en était pas si sûr. Non seulement le garçon manquait de confiance en lui mais il avait également du mal à faire confiance aux autres.


*Mais à force de toujours me méfier, je risque de passer à coté de choses bien…* se dit-il.

Il prit donc la décision d’accepter sans pour autant être certain d’avoir fait le bon choix, il continuait à avoir des doutes. Mais il était trop tard à présent pour revenir en arrière. Il espérait donc que tout se passerait bien pour lui et qu’il n’aurait pas d’ennuis à montrer ses dessins à d’autres.
avatar
Jian Hui
Rebelle armé de rêves et de crayons de couleurs
Rebelle armé de rêves et de crayons de couleurs

Messages : 41
Date d'inscription : 05/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://raizenworld.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp collectif] Hystérie colorée

Message  Celebriän le Dim 8 Nov - 17:26

Adorable. C'était le mot qui s'était imposé à son esprit lorsqu'il avait détourné les yeux de Joshua et les avait reposés sur Jian. Il avait eu un éclair d'inquiétude dans le regard. Puis il s'était ressaisi et avait sorti ses dessins. Là Celebriän avait envisagé l'idée de lui présenter Joshua. Qui sait, peut-être que voir quelqu'un de plus jeune et avec es rêves purs pourraient le faire changer d'avis. Ou si ce n'était ça au moins faire pencher la balance un peu plus. Et Là Jian avait rougit lorsqu'il l'avait complimenté sur son talent. ce qui était la chose la plus vraie qui lui soit jamais venue de dire. Ce gamin avait du talent, le cacher était presque criminel. Mais voir ses joues se colorer avait presque captivé le jeune homme. Il avait encore peu l'habitude des autres, alors chaque réaction visible avait sa valeur, même petit.
Puis il revint
à la réalité.

-Etre sur ses gardes est une chose fort utile je le concède et vous l'accorde sans aucun problème. Mais ici, maintenant, il n'y a que peu de raisons de l'être. Regardez...

Il fit un mouvement de bras englobant la place entière qui se remplissait de plus en plus de rebelles en tous genres. Et de personnes simplement.

-Ils sont pour la plupart comme nous. Obligés de cacher ce qu'ils pensent. Mais ce soir, juste ce soir, cette nuit, ils peuvent enfin parler librement, rire de ce qu'ils disent, ne pas se méfier de ce qui les entoure. Vous devriez en faire autant. Juste pour une fois. ici vous ne craignez presque rien. Si jamais les autorités arrivent il y a assez d'opportunités de fuir et je vous y aiderais. Mais si rien ne se passe j'aimerais que vous profitiez simplement de ces moments.

Sa voix était confiante, il croyait vraiment à ce qu'il disait. Et voulait de même que Jian se détende. Il est vrai qu'être alerte avait du bon, mais dans d'autres circonstances. Et puis... s'il n'apprenait à se détendre maintenant, jamais il ne le ferait. L'occasion était à saisir ce soir.

-Mais si vraiment vous ne voulez pas montrer vos dessins à d'autres que vous ne connaissez de nulle part je comprendrais. Ce serait légitime au final. Je n'ai pas le droit de vous y forcer.

Haaa le jeu sur les sentiments et la confiance. Quel jeu exquis à l'esprit de Celeb'. Il savait qu'en général lorsqu'on fait mine de plier, de retirer une demande, de proposer un choix, l'autre accèpte le premier choix. Et ce de son plein gré. Parce qu'on fait miroiter quelque chose de mieux dans la première solution... quoi de mieux que cela?

_________________
What do yoi live for?
What do you expect to find...?
avatar
Celebriän
Bombiste à ses heures perdues
Bombiste à ses heures perdues

Messages : 533
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 28
Couleur favorite : noir, rouge, vert, blac, bleu glace... je pense que c'est tout

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp collectif] Hystérie colorée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum