[Libre]Tout vient à point qui sait attendre.

Aller en bas

[Libre]Tout vient à point qui sait attendre.

Message  Joshua Williams le Mar 19 Mai - 14:30

Vagabonder, marcher... Errer. C'était ce qu'il devait faire pour trouver des groupes de rebelles quand il n'avait pas de cours. Alors qu'il finissait sa petite sieste de l'après-midi pour reprendre un peu de vitalité, Joshua s'habilla de façon élégante: chemise avec par dessus un pull noir et un pantalon de la même couleur et s'empressa d'enfiler un manteau de la même couleur, de toute façon il n'avait pas le choix, ceci faisait ressortir la couleur de ses yeux et de ses cheveux. Après s'être soigneusement préparé, il salua le majordome de la maison et lui en laissa la garde. Sortant de la maison, Joshua inspira un bon coup et marchait dans une direction aléatoire. Tout en marchant, il chantonnait pour ne pas s'ennuyer, observant les "paysages" si on peut les appeler ainsi. Le quartier bourgeois était sans doute le plus beau, mais hélas il y en avait très peu. Joshua passait devant l'université et regardait le ciel en soupirant puis, sans qu'il n'eût le temps de s'en apercevoir, était déjà arrivé dans les quartiers pauvres. Il toussait à cause de l'odeur qui régnait mais tentait de paraître le plus naturel possible malgré ses vêtements chics. Son passage attirait tout les regards, son visage les intéressait peut-être? Ne dit-on pas qu'il ressemble à un ange ? Joshua n'en était pas fier cela dit... Trahir: Etait-ce ça qu'il devrait supporter pendant toute sa vie ? Le nom de Williams était peu à peu connu, mais heureusement pour lui, personne ne le reconnaissait. Cependant, parfois il devait cacher son identité pour ne pas s'attirer des ennuis. Il était bien trop fragile pour subir des violences physiques et morales, c'est aussi cela qu'il ne supportait pas, mais il comprenait très bien les motivations des rebelles. Tout manquait de couleur... C'est vrai. A voix basse, il se mit à parler.

"Pourquoi Père ne comprend-il pas mes souffrances. J'ose espérer que tout cela sera bientôt terminé, c'est de plus en plus dur de perdre... des amis ..."

Il baissait les yeux, sans regarder de l'avant et avant qu'il ne s'en rende compte, il se retrouvait à la décharge, là où les jeunes délinquants squattaient souvent. Etait-ce une bonne idée de s'y rendre ? Pas le choix. Le destin l'avait guidé jusqu'ici. Soupirant encore, un malaise s'emparait de lui, fallait-il vraiment jouer le traître encore une fois... ? Oui. Sinon le pire pouvait l'attendre à la maison. Joshua mit les mains dans les poches de son long manteau noir, et s'appuya contre l'un des grillages de la décharge, et attendait. Attendre, le mot est faible. Il valait mieux ne pas faire le premier pas, oui en fait c'était les autres qui devaient venir à lui, c'était comme ça. Ses yeux bleus contemplaient l'horreur de la pauvreté, l'horreur de la réalité.
avatar
Joshua Williams
Ange de la Trahison
Ange de la Trahison

Messages : 128
Date d'inscription : 16/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libre]Tout vient à point qui sait attendre.

Message  Celebriän le Mar 19 Mai - 23:33

Il allait rarement à la décharge. C'était... plus qu'un autre monde pour lui. Déjà que s'aventurer dans les taudis était assez dérangeant pour lui, la décharge était pire. Oui ça faisait bourgeois d'aimer son confort et de déprécier les odeurs de pauvreté, de misère et de décomposition régnante... Mais il n'y pouvait rien après tout. Il était né dans ce cocon de propreté, de norme tant sociale qu'au point de vue légal, n'avait connu sa vie durant que le monde aseptisé de l'extérieur... Donc les taudis étaient un peu...un autre monde. Mais ça ne l'empêchait pas de venir. C'était l'endroit le plus sûr pour trouver des rebelles, des couleurs,... des choses utiles en somme.

Alors vêtu de ses habituels habits noirs Celbriän parcourait la abords de la décharge, ramassant plus ou moins les bombes presque vides oubliées là, les restes de couleurs, de feutres, de peinture, tout ce qui pouvait être utilisé dans une bombe. Mine de rien c'était affolant ce que les jeunes et moins jeunes pouvaient jeter qui était encore utilisable... Mais bon, ça serait toujours ça de moins à acheter à la mafia, donc tu temps à découvert en moins, donc plus de sécurité... Donc ce n'était pas si mal en fin de compte.

Puis, relevant la tête il vit quelqu'un. C'était assez étrange, puisque :
1 : il était seul alors qu'en général ceux qui viennent à la décharge y viennent en bande
2 : son visage faisait penser à un rebelle alors que ses vêtements criaient le contraire (mais sur ce point il n'allait pas s'appesantir étant tout en noir lui-même)
3 : ses vêtement justement juraient avec la situation des taudis... et il savait de quoi il parlait. Ce mec était loin d'appartenir à ce milieu.

C'était assez étrange pour piquer la curiosité du brun. Pesant le pour et le contre, regardant rapidement l'heure, les gens autour, veillant à ce que le moins possible de gens soient là, il s'avança vers le blond. En s'approchant il le détailla plus avant. Un visage lisse, presque pur, assez rare. Blond, les yeux bleus perdus dans le vague. Des vêtements noirs. Un air assez... presque chétif en fait. Il jurait vraiment avec le paysage.

C'était étrange pour le brun d'aller vers l'autre. En général il n'aimait pas se lier, ni aborder les gens, ni se mêler aux autres, ni rien faire avec ce qui ressemblait à une société. Mais là... là le jeune en face était trop... étrange pour qu'il ne fasse rien. Lorsqu'il fut assez près, environ un mettre à côté du blond il parla.

"Bonjour."

Rien de plus rien de moins, en général ça suffisait à engager une conversation. Si l'autre ne répondait pas, il passerait son chemin comme si de rien n'était.
avatar
Celebriän
Bombiste à ses heures perdues
Bombiste à ses heures perdues

Messages : 533
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 28
Couleur favorite : noir, rouge, vert, blac, bleu glace... je pense que c'est tout

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libre]Tout vient à point qui sait attendre.

Message  Joshua Williams le Dim 24 Mai - 16:03

La vie lui paraissait bien trop courte de jours en jours. Joshua savait très bien que tôt ou tard quelqu'un le dénoncerait et qu'il serait pourchassé par les rebelles pour les avoir trahi. Mais bon, il valait mieux ne pas penser à ça maintenant: tant qu'il vivait dans le confort et sous la protection de son père... Qu'est-ce qui pourrait lui arriver de pire ? Ouais bon. Joshua était pessimiste de ce côté là. Il observait toutes les bandes de rebelle, tous à la recherche de couleur et de liberté. Des groupes voulant renverser une société trop uniforme et inégale. Mais ce n'était pas la faute de Joshua s'il était né dans une famille bourgeoise, voire aristocrate.

Il observait toutes ces bandes à la recherche de couleur pour rendre à ce monde un peu de liberté et de gaieté. La liberté était un luxe ici et très rare, Joshua en profite un minimum de temps en temps quand il se promène dans la ville. Encore une fois, il avait les yeux rivés vers le ciel, ce ciel qu'il aimerait parfois parcourir en volant. Bref, le ciel le fascinait un peu, ça lui permettait d'oublier ce qu'il vivait. Il voulait juste faire ses études sans ennuis, avoir une vie sereine mais c'était trop beau pour être vrai. Ses pensées furent interrompues par un "Bonjour". Joshua mit quelques secondes avant de se rendre compte que quelqu'un lui parlait. Il baissa les yeux pour regarder son interlocuteur. Joshua le fixait : avait-il son âge ? Pourquoi il portait des gants noirs ?... Questions sans intérêts. Joshua fit un léger souri
re.

"Oh... Bonjour... Pardonnez mon comportement, il se trouve que mes pensées ont trouvé le moyen de me rendre absent de ce monde.."

Joshua n'avait pas le sens inné de la conversation alors il faisait ce qu'il pouvait pour la tenir le plus longtemps possible, en fait il était obligé de la tenir pour soutirer le plus d'informations possible... Il ne devait jamais rentrer chez lui bredouille.. Joshua inspira puis expira un instant et continua:

"Suis-je sot... Je ne me suis pas présenté. Je me nomme Joshua Wil... Wilmart..."

Il ne devait pas prononcer son véritable nom de famille, étant donné qu'il devait être prudent ces derniers jours. De nouveau un léger sourire à l'égard de son interlocuteur. Il le trouvait presque parfait physiquement, mais bon il n'était pas vraiment là pour ça.

"Euh.. Hm... Vous vouliez me demander quelque chose ? Enfin.. Je suppose."

Joshua le fixait de ses yeux bleus et patiemment attendait une réponse de la part du jeune homme.
avatar
Joshua Williams
Ange de la Trahison
Ange de la Trahison

Messages : 128
Date d'inscription : 16/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libre]Tout vient à point qui sait attendre.

Message  Celebriän le Dim 24 Mai - 17:25

A dire vrai... n'obtenant aucune réponse, Celebriän avait déjà pensé à continuer son chemin. Mais au final il avait parlé. Et malgré le fait qu'il s'y attendait plus ou moins, sa façon de parler l'intrigua un instant. Un langage rarement usité par les jeunes qu'il côtoyait, que ça soit à la fac, ou dans les rues. Il était donc, comme le laissait présumer son habillement, des classes hautes de la société. Ce qui rendait le personnage encore plus trouble. On n'a pas idée de trainer du côté de la décharge de Demathiae si c'est juste pour regarder les gens passer quand on vient d'un milieu élevé.
Mais bon, il connaissait déjà son nom Joshua Wilmart.... Quoique... le Wilmart ne sonnait pas faut, mais on bute rarement sur son propre nom de famille... Peu importe, il avait un nom à mettre sur ce visage souriant, qu'importe le nom au final.
C'était étrange de voir tellement e couleurs naturelles sur quelqu'un. En général les cheveux étaient teints en couleurs fantaisistes et on en voyait encore les racines originelles. Les yeux portaient des lentilles, mais l'iris était encore visible sur le contour. Mais là... là à bien regarder celui qui lui faisait face, il n'y avait aucun doute sur le fait que ses cheveux et ses yeux soient naturels. Aucune retouche, aucun artifice.
Puis il y eut une question. Ce qu'il voulait lui demander...? Autant jouer la carte de la sincérité... qu'est-ce qu'il risquait?


"Je ne veux rien vous demander de particulier seulement... Vous avouerez que voir quelqu'un comme vous rester statique devant une décharge où se promènent des rebelles avides de couleurs n'est pas très...normal si l'on peut dire."

Le ton n'étais ni suspicieux, ni agressif, juste le ton de la conversation. Puis il regarda le blond sans l'observer, juste lui dans on ensemble. Mais il fut captivé par l'étendue bleu pur de son regard. Des yeux si clairs...et pourtant tellement étranges... On aurait dit que son regard voulait aller beaucoup plus loin que son corps ne le pouvait. Besoin d'évasion? D'ailleurs? Peu importait. Pour le moment ce n'était pas la question...
Mais c'était vrai que la présence du jeune homme l'intriguait, lui qui était de nature plutôt curieuse, tomber sur quelqu'un comme Joshua était... plaisant. Alors sans vraiment y faire attention Celebriän laissa un sourire flotter sur ses lèvres. C'était rare dans ce monde les émotions qui n'étaient aucunement dissimulées...
avatar
Celebriän
Bombiste à ses heures perdues
Bombiste à ses heures perdues

Messages : 533
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 28
Couleur favorite : noir, rouge, vert, blac, bleu glace... je pense que c'est tout

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libre]Tout vient à point qui sait attendre.

Message  Joshua Williams le Dim 24 Mai - 18:27

Joshua sentit une légère brise sur son visage et fermait les yeux pour rêver quelques secondes, puis les rouvrit en se passant une main dans les cheveux avant de revenir à son interlocuteur qui ne s'était alors pas encore présenté. Il regardait le jeune homme attentivement, l'analysait, c'était un moyen comme un autre pour se rendre compte de quel genre de personne il avait affaire. Il semblait calme et gentil, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas parlé à quelqu'un comme ça même si ce n'était que quelques paroles qui étaient échangées.

Cependant, il ne voulait pas risquer qu'on le reconnaisse donc il avait déjà été obligé de mentir sur son nom de famille: mentir était la pire chose peut-être qu'il détestait.. Il vivait un cauchemar, il voulait se réveiller et se libérer de ces chaînes qui le retiennent prisonnier d'un cercle vicieux visant à trahir les autres pour l'intérêt de son père et de sa mère. Joshua fut alors interloqué par ce que venait de dire le jeune homme. C'est vrai, le fait d'être ici le rendait plus qu'étrange même, ça le rendait vulnérable face aux voleurs mais... pourtant il n'avait pas le physique pour se prendre pour un rebelle, ça non. Il préférait ses propres vêtements la plupart du temps. Joshua se mit alors à sourire doucement en regardant le ciel.


"C'est juste... qu'ici je peux librement observer le ciel, il me parait plus jolie que dans mes quartiers. Mais je ne suis pas là non plus que pour cela... Il se trouve que je rêve... d'un monde en couleurs moi aussi."

Voilà, le mensonge était peut-être parfait.. mais intérieurement Joshua ne se pardonnait pas. Enfin bref. Il fixait toujours l'homme sans dire un mot de plus, le regardait sourire, ce sourire était presque trop beau pour être vrai. Ca le rendait d'une part heureux mais d'autre part il se sentait coupable.

"Vous avez là un joli sourire."

Inconsciemment, des larmes coulèrent doucement de ses joues. C'était pratiquement la première fois que ce genre de choses lui arrivait. Joshua essuyait ses yeux en riant légèrement puis reprit lentement:

"Pardonnez moi. Ce devait être une poussière dans mes yeux. J'espère que ma présence ne vous incommode pas. Puis-je connaître votre, du moins, prénom sans vouloir être trop indiscret?"

Il ne voulait pas brusquer les choses mais plutôt les ralentir au mieux, profiter de ces instants de conversation était un luxe pour Joshua.
avatar
Joshua Williams
Ange de la Trahison
Ange de la Trahison

Messages : 128
Date d'inscription : 16/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libre]Tout vient à point qui sait attendre.

Message  Celebriän le Dim 24 Mai - 18:54

La lassitude. Voilà ce qu'évoquait Joshua aux yeux du brun. Ses gestes lents, sa façon de profiter d'un rien si facilement, sa façon de parler... peut-être son air contemplatif. Mais le fait restait. Puis ses paroles en elles-même... Un monde en couleur, des rêves, la liberté... ses yeux perdus...
Celebriän ne pouvait pas dire qu'il parlait souvent aux autres rebelles, en quelque occasion que ce fut (dans la rue, lorsqu'il allait acheter ce dont il avait besoin, là ici à la décharge) mais il était certain qu'aucun d'entre eux, fut-il originaire d'une classe sociale aisée, n'aurait ce regard, ni ces paroles. C'était... comme décalé venant d'une personne comme celui qui lui faisait face. IL émanait de lui une sorte de...fragilité, de simplicité... de lassitude... C'était, ci ce n'était dérangeant, un peu triste à voir en fin de compte. Quelqu'un qui rêve sans pouvoir forcément atteindre son rêve...

Puis après quelques secondes à être tous deux restés là à s'observer mutuellement, la première parole, ce compliment. Vif, sincère. Puis de suite après des larmes. L'enchainement des événement, et leur logique, déstabilisait un peu Celebriän qui ne savait pas forcément réagir à cela, n'ayant pas l'habitude des autres. Il était... un peu désarçonné face au changement rapide qui suivit. Perdant quelque peu son sourire sincère à l'avantage d'u autre un peu plus...gêné.


"Euh.. Appelez moi Celeb'. et...si votre présente m'était désagréable, je ne serais pas venu vous aborder."

Ça semblait logique jusque là. Le blond l'intriguait de plus en plus. C'était rare de rencontrer des gens intéressants dans ce genre d'endroit, alors il en profitait.

"Et si nous marchions un peu. Pas que l'endroit me déplaise, mais je n'ai plus rien à y faire. A moins que vous n'attendiez quelqu'un..."

La balle était dans son camp. Rester, partir, cela importait peu... Mais c'était la seule chose qu'il avait trouvé pour prolonger leur échange.
avatar
Celebriän
Bombiste à ses heures perdues
Bombiste à ses heures perdues

Messages : 533
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 28
Couleur favorite : noir, rouge, vert, blac, bleu glace... je pense que c'est tout

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libre]Tout vient à point qui sait attendre.

Message  Joshua Williams le Lun 25 Mai - 17:02

Joshua était heureux dans un sens de pouvoir discuter de façon presque normale avec quelqu'un, surtout avec un rebelle. Il savait ce qui l'attendait, mais il voulait profiter de ces moments encore quelques minutes, même si il n'allait probablement plus jamais le revoir. Joshua avait un regard presque avide de liberté, mais il espérait que ça ne se voyait pas en dépit de son comportement insensée. Lui? Rebelle... Un membre de la haute société? C'était peut usuel dans ce monde mais bon il faut de tout n'est-ce pas ? Joshua était un outil, considéré comme un objet par ses parents. Malgré cela, il avait réussi à se forger sa propre personnalité et un comportement propre à lui même malgré les tentatives d'influence de son père via des discours anti-rebelles, qui à l'époque qui engendraient des polémiques.

Il regardait Celeb'.. Sûrement un diminutif mais le fait qu'il donne son prénom était en soi une marque de confiance, et ça rassurait Joshua. Il avait montré sa fragilité face aux être qui l'entouraient, mais Joshua était comme ça... Sensible à un monde, sensible aux personnes qui savaient l'apprécier par son comportement. Son physique ne l'avait jamais aidé même quand il se fait passer pour un rebelle... Mais ça ne l'empêchait pas d'exécuter contre son gré les ordres de son père. Le fait que sa présence était agréable pour Celeb' le rendait enthousiaste.

"Merci de me tenir compagnie, c'est très aimable de votre part. En effet, je pense qu'il est judicieux que nous allions vers un autre lieu plus propice à la discussion mais hélas je n'ai aucune idée de où nous pourrions aller. Je vous laisse choisir à moins que ça ne vous dérange de choisir à ma place."

De nouveau un sourire pour montrer un signe de confiance. Il était rassuré avec cet homme et il l'aimait bien. Même ces quelques échanges lui avait remonté le moral, ça faisait du bien. Son interlocuteur semblait aussi venir d'une famille aisé, à voir le vocabulaire employé, il en était sûr, bien que le physique laissait un certain doute.

"Je ne connais pas vraiment les bons endroits pour discuter alors je vous donne carte blanche."

Après tout, une promenade pouvait le détendre, mais il voulait à tout prix éviter de révéler sa véritable identité, et pour cela, le mensonge était la meilleure des armes...

[HS: J'te laisse faire soit un autre topic, soit tu repostes ici et j'ferai le prochain topic xD, c'est comme tu veux]
avatar
Joshua Williams
Ange de la Trahison
Ange de la Trahison

Messages : 128
Date d'inscription : 16/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libre]Tout vient à point qui sait attendre.

Message  Celebriän le Lun 25 Mai - 17:51

A croire qu'il n'était venu là que pour regarder le ciel... Possible après tout, chacun s'évadait comme il pouvait. Et lorsqu'on était issu de milieux aisés, il y avait deux choix :
-> être endoctriné dès le plus jeune âge et suivre papa et maman dans leurs idées
-> être totalement réfractaire et n'en faire qu'à sa tête, à ce moment là on prenait tout ce qui passait pour sortir du carcan familial.
C'était probable...peut-être même possible que Joshua se trouve dans la seconde catégorie après tout... Il fallait de tout pour faire un monde.
Et puis il était tellement... éthéré presque. Enfin ça c'était une impression de Celebriän après tout... on ne voit que ce que l'on veut voir.

Puis une fois de plus son interlocuteur parla. Il acceptait de ne pas rester là et lui laissait tout choix concernant leur destination. Alors soit.


Merci pour le choix. Franchement, dans cette ville, peu sont les endroits dans lesquels on peut parler en toute quiétude. Si l'on cherche dans les taudis on trouve bien des endroits, mais peu d'agréables. En revanche je vous propose un bar quelconque à l'extérieur, la discrétion sera la seule contrainte.

Il sourit une fois de plus. C'était... étrange à ressentir mais le brun voulait rester avec son homologue le plus longtemps possible. Et puis ça faisait du bien d'entendre quelqu'un parler comme le blond le faisait. Ça changeait clairement des autres que côtoyait Celebriän au long de ses journées.
Cependant... sitôt avoir fini de parler il s'engagea dans la rue qui sortait de la décharge. Il ne voulait pas rester ici, c'était juste ça qui le poussait à partir. Et puis...plus tôt ils partaient, plus vite ils seraient dans un endroit... on va dire plus propre, plus calme, et certainement moins dangereux aussi. Enfin... moins dangereux, si personne ne s'amusait à fouiller son sac...


( L'est normale l'impression de nullité profonde de ce post...? ou c'est moi...? Tant pis...-_- )
avatar
Celebriän
Bombiste à ses heures perdues
Bombiste à ses heures perdues

Messages : 533
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 28
Couleur favorite : noir, rouge, vert, blac, bleu glace... je pense que c'est tout

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libre]Tout vient à point qui sait attendre.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum